LA FSU Ile-de-France n’a pas pu manifester le 1er mai, pour la deuxième année consécutive, et encore une fois du fait de l’intervention des services  de police chargés du maintien de l’ordre. C’est une  grave atteinte à la liberté de manifester.  La FSU Ile-de-France a quitté la manifestation car les militant.e.s présent.e.s ont subi une violente charge des forces de l’ordre et l’un de nos camarades a été blessé par une balle de LBD.

La FSU Ile-de France s’indigne vivement de ces faits qui sont une atteinte aux libertés démocratiques

COMMUNIQUÉ des Unions régionales CGT, FO, FSU, Solidaires suite au 1er mai

Communiqué-commun-des-URIF-version-définitive-3-mai-2019

Lettre ouverte des Unions régionales au Ministre de l’intérieur sur le 1er mai.

lettre-ouverte-des-Urif-au-ministre-de-lintérieur