Le 5 octobre : mettre un coup d’arrêt aux régressions sociales !

Appel à la grève et manifestation à Paris

14h Place de la République

Lire ci-dessous l’appel des Unions Régionales CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF, UNL d’ile de France pour :

  • L’augmentation des salaires, du SMIC et des grilles de classifications, du point d’indice de la fonction publique, des pensions, des minima sociaux et des bourses d’études.
  • De vrais emplois, avec de vrais salaires pour toutes et tous, avec la revalorisation des métiers dit de première ligne ainsi que l’égalité professionnelle femmes/hommes.
  • L’abandon définitif des contre-réformes des retraites et de l’assurance chômage.
  • L’arrêt des licenciements et la fin des dérogations au code du travail et aux garanties collectives.
  • La fin des fermetures de services, des suppressions d’emplois, du démantèlement et des privatisations dans les services publics et dans la fonction publique et un renforcement de leurs moyens.
  • La conditionnalité des aides publiques selon des normes sociales et environnementales permettant de préserver et de créer des emplois ;
  • Le rétablissement de tous les droits et libertés pour la jeunesse comme pour le monde du travail, à commencer par l’abrogation de la loi « sécurité globale » et des décrets « sécurité intérieure »
  • L’arrêt de la précarisation de l’emploi et de la vie des jeunes en formation ainsi qu’une réforme ambitieuse des bourses scolaires.
  • Le rétablissement pour les jeunes du repas à un euro
Communique-commun-des-URIF-5-octobre-21