La directrice de l’école maternelle Méhul à Pantin, Christine Renon, s’est suicidée dans son école. Elle a laissé de nombreux courriers qui expriment son mal-être et sa souffrance au travail.

Le geste de Christine Renon témoigne d’une situation d’extrême souffrance au travail qui fait écho au mal être de l’ensemble de la profession.
Cela fait des années que nous alertons notre hiérarchie et les ministres pour dénoncer les réformes successives, l’alourdissement des tâches, le manque de formation, l’absence d’accompagnement pour les directrices et les directeurs d’école (par exemple lors de la gestion de situations de crise). Cela renforce le
sentiment de solitude face à des décisions impactant familles, élèves et collègues.
Les réformes à marche forcée, rejetées massivement, heurtent notre professionnalité, certaines bafouent même nos valeurs humaines et professionnelles.

L’intersyndicale du 93 a exigé un CHSCT extraordinaire pour traiter de ce suicide. Il se réunira jeudi 3 octobre 2019 à Bobigny.

Soyons tou·te·s en grève

et massivement présent·e·s

le jeudi 3 octobre à 13h30

devant la DSDEN

pour le CHSCT extraordinaire.

Snuipp93: Décès de Christine Renon, directrice de Pantin :TOU-TES en grève le 03 octobre

https://creteil.snes.edu/Suicide-de-Christine-Renon-dans-l-action-le-3-octobre-2019.html

greve_christine_renon_3_10_19